MarkDown est un petit projet lancé en 2004 par le bloggeur John Gruber. C’est une syntaxe minimale permettant d’écrire du texte pour le web, puis de le convertir en HTML.

Elle a été adoptée par des sites comme StackOverflow, Github (pour la rédaction de commentaires, ou dans le README). Depuis 2016, WordPress.com permet d’écrire en MarkDown.

gras, italique, souligné

Pour obtenir du gras: entourer le texte de **deux astériques**.

*italic*   **bold**
_italic_   __bold__

titres et séparateurs

Header 1
========

Header 2
--------

# Header 1 #

## Header 2 ##

###### Header 6

Liens et images

An [example](http://url.com/ "Title")

An [example][id]. Then, anywhere
else in the doc, define the link:

[id]: http://example.com/  "Title"

![alt text](/path/img.jpg "Title")

![alt text][id]

[id]: /url/to/img.jpg "Title"

Listes

Blocs de code

Retours de ligne:

Roses are red,   
Violets are blue.

Lignes horizontales:

---

* * *

- - - - 

Blocs de citation:

> Email-style angle brackets
> are used for blockquotes.

> > And, they can be nested.

> #### Headers in blockquotes
> 
> * You can quote a list.
> * Etc.

Ressources

Editeurs de texte conçu pour le MarkDown:

Un éditeur de text affichant d’un côté le code MarkDown, de l’autre le résultat produit:

Edition MarkDown

Vous avez aussi un très bon support dans ces éditeurs de code:

  • Atom
  • Visual Studio Code